4 méthodes pour économiser un maximum sur votre coût par clic Google Ads

Si vous possédez un site internet et que vous le promouvez grâce à Google Ads, vous savez certainement ce qu’est le CPC (Coût Par Clic). Comme beaucoup d’autres canaux publicitaires, Google Ads ne facture pas les impressions d’une annonce, mais les clics des internautes dessus.

Je vous dévoile aujourd’hui quelques astuces pour limiter les dépenses sur vos CPC tout en gardant des annonces marquantes et pertinentes.

Les mots-clés performants sont essentiels, malgré leur prix

Le bon choix des mots-clés à intégrer à vos annonces est votre meilleur atout pour augmenter le taux de clic (CTR) et générer ainsi un maximum de trafic et de conversions sur votre site web. Vous devez donc être méthodique en les choisissant.

Pour faire des économies sur le CPC, plusieurs annonceurs choisissent d’intégrer dans leurs annonces Google Ads des mots-clés peu chers seulement. Cependant les mots-clés les moins coûteux sont aussi les moins performants et donc ceux qui boostent d’une manière moindre le positionnement de l’annonce dans les résultats de recherche Google.

Ce que je vous conseille de faire, c’est d’intégrer un ou deux des mots-clés les plus rentables et les plus performants pour votre type de produit et de limiter le nombre de mots-clés total sur l’annonce. Cela vous permet ainsi de limiter vos dépenses globales mais de réaliser des enchères intéressantes capables d’optimiser votre positionnement web et de créer un nombre de clics et de conversions considérable.

Il est toujours important de sélectionner vos mots-clés en fonction de leur prix, mais gardez à l’esprit qu’un choix réfléchi peut vous permettre d’optimiser votre contenu tout en économisant sur votre budget marketing.

Améliorez votre score de qualité en travaillant sur vos annonces

Le prix du clic ne dépend pas seulement des enchères de l’annonceur (les moyens mis dans ses mots-clés), mais un autre facteur très important rentre en jeu : il s’agit du score de qualité de l’annonce.

Cela implique que même si vos enchères sont assez faibles par rapport à celles de vos concurrents, vous pouvez tout de même faire le poids grâce à la qualité de votre annonce publicitaire et celle de votre page d’atterrissage.

Plus votre score de qualité est important, moins votre CPC devra être conséquent pour que votre annonce soit mise en avant par l’algorithme de Google.

Google Ads est un canal payant ayant pour but de générer le plus de bénéfices possible sur les campagnes de ses annonceurs. Il est donc logique que les annonces aux mots-clés les plus performants (donc les plus recherchés) soient les plus coûteuses en termes de CPC, car ce sont elles qui génèrent le plus de clics. Cependant, l’expérience positive de l’internaute est plus rentable à long terme qu’un CPC élevé. C’est pour cela que le score de qualité compte autant et que Google Ads peut faire des compromis pour le mettre en avant.

Réalisez des tests d’audience à l’aide de l’A/B testing

Cette technique est particulièrement utile sur le réseau Display quand vous pouvez tester la réaction de l’audience face à vos annonces. Cela vous permet au final de déterminer les audiences les mieux ciblées par vos produits ou vos services. Vous pouvez obtenir les CPC les plus bas du canal publicitaire et les audiences qui les réalisent.

Cependant, je ne vous conseillerais pas d’opter pour les audiences les moins chères seulement, mais de trouver un équilibre intéressant entre les audiences à bénéfice élevé et les audiences à bas prix.

Choisir le bon objectif de campagne Google Ads

Vous pouvez lancer une campagne Google Ads dans le but d’atteindre divers objectifs :

  • Générer une conversion particulière ;
  • Booster la notoriété de votre marque ;
  • Créer un événement autour de votre site.

Si vous optimisez vos annonces de campagne Google AdS pour le mauvais objectif, vous pourriez finir par payer un CPC très cher pour une rentabilité moindre. Sur le moteur de recherche Google, les stratégies sont automatisées en fonction des enchères des annonceurs, mais une annonce inadéquate peut donner lieu à un CPC trop élevé.

Si vos annonces sont par exemple optimisées pour une conversion coûteuse (provoquer l’achat), mais que le but de votre campagne est une conversion moins chère (accumuler les abonnements newsletter pour promouvoir un événement prochainement), alors vous paierez un CPC très élevé sans pouvoir atteindre votre objectif.

Rien ne vous empêche de mettre sur Google Ads des campagnes à différents objectifs pour toucher le plus de personnes possibles et atteindre vos objectifs finaux plus rapidement.

En cas de doute, vous pouvez faire appel à un consultant Google Ads qui se chargera de vous orienter dans la mise en place de vos campagnes Adwords.